offSuivre des cours isolés dans l'enseignement supérieur

Apprendre

Réf. 969 CBO - Mise à jour 25 avril 2022

Avez-vous déjà entendu parler de la possibilité de s’inscrire à des cours isolés dans l’enseignement supérieur sans être étudiant régulier ?

Vous souhaitez commencer ou reprendre des études supérieures mais vous hésitez ? Vous aimeriez tester les cours de différents cursus avant de vous lancer ? Vous aimeriez obtenir des connaissances supplémentaires dans certains domaines mais sans reprendre un cycle d’études complet ?

S’inscrire à un cours isolé signifie que vous choisissez de suivre un cours dans une institution d’enseignement supérieur, sans être inscrit en tant qu’étudiant « régulier » dans un cursus contenant ce cours. L’objectif n’est donc pas d’obtenir un diplôme. 

Qu’implique le fait d’être inscrit à un cours isolé ?

Sur les sites web des établissements, deux appellations sont souvent employées quand il s’agit de s’inscrire à des cours isolés : l’auditeur ou l’étudiant libre. En tant qu’auditeur, vous pourrez simplement assister aux cours donnés en classe ou en auditoire par l’enseignant. Si vous choisissez le statut d’étudiant libre, vous pourrez également participer à certaines activités d'apprentissage associées (laboratoires, travaux pratiques, séminaires, etc.) et passer les évaluations. Attention donc aux différents termes employés ! Certaines institutions parlent également d’élève libre, d’auditeur libre, d’étudiant libre ou seulement de cours isolés. Le mieux sera de bien préciser votre souhait lorsque vous prendrez contact avec l’établissement.

Le décret concernant l’enseignement supérieur prévoit une inscription à un maximum de 20 crédits de cours isolés par année académique par personne. La procédure peut se faire de manière simultanée dans plusieurs institutions différentes. Cependant, certaines d'entre elles plafonnent cette démarche à 15 crédits maximum, et souvent un droit d’inscription minimal correspondant à 10 crédits est appliqué.

Notez également que ce statut ne vous confère pas les avantages correspondants au statut d’étudiant régulier (accès aux jobs étudiants, aux allocations familiales, à la réduction des frais de transport ou du prix des évènements culturels etc.), ni le droit à une bourse d’études.

Pourquoi envisager suivre des cours isolés ?

Cette façon de se confronter à l’enseignement supérieur comporte de nombreux avantages.

Vous pourrez de cette manière tester différents cours dans différents programmes, différentes institutions et les comparer afin de poser un choix d'études. Cela peut aussi être une façon d’acquérir des connaissances à votre rythme, sur des sujets qui vous passionnent mais sans devoir poursuivre un cursus complet.

Vous y ferez de nouvelles rencontres liées par un intérêt commun pour un domaine, et pourrez échanger avec des professeurs afin de vous aiguiller dans le milieu professionnel qui vous intéresse.

Vous pourrez confronter vos craintes vis-à-vis de l’enseignement supérieur, en vous familiarisant à son fonctionnement et à ce nouvel environnement. Vous pourrez prendre conscience de votre niveau et vous donner confiance en vos capacités, ou encore évaluer la charge de travail que les cours représentent et le rythme d’apprentissage. Cela pourra également être l'occasion d’identifier des lacunes concernant d’éventuels prérequis, et de vous rendre compte de la nécessité de renforcer vos connaissances de base par des modules complémentaires ou d’anticiper des aides méthodologiques pour le futur.

Bonus : si vous choisissez le statut d’étudiant libre et réussissez les examens liés à vos cours isolés, vous pourrez alors essayer de valoriser ces crédits dans le cadre d’une inscription régulière ultérieure au programme complet. Si l’institution l’accepte, vous pourrez alors être dispensé des cours concernés.

Vous pourrez également mentionner la réussite du ou des cours suivi(s)  via les attestations de réussite délivrées dans votre parcours professionnel.

Qui peut suivre des cours isolés ?

Tout le monde ! Si le statut d’étudiant régulier implique de remplir des conditions d’admission spécifiques pour s’inscrire à un programme d’études complet, ce n’est pas le cas pour l’inscription aux cours isolés. Attention cependant que certaines conditions d’accès peuvent tout de même entrer en compte (obligation scolaire, titre de séjour, etc.).

Si vous êtes toujours en obligation scolaire, ou si vous êtes inscrit en même temps en tant qu’étudiant régulier dans un cursus d’enseignement supérieur, vous avez déjà une charge de travail importante ainsi que l’obligation de réussite de votre programme. Dès lors, veillez bien à ne pas mettre en péril votre programme obligatoire, fixez bien vos priorités et vos objectifs !

Vous pourrez également vous inscrire à des cours isolés en étant travailleur, en formation professionnelle ou autre, pour autant que vous veilliez à respecter votre présence là où elle est exigée.

Si vous êtes chercheur d’emploi, faites attention à bien respecter vos obligations de disponibilité sur le marché du travail.

Dernière info : cette démarche est accessible aux étudiants qui ne sont plus finançables.

Enfin, les institutions ont chacune leurs propres impératifs pour le bon déroulement des cours, et se réservent toujours le droit d’accorder l’accès ou pas à cette procédure.

À quel moment de l’année pouvez-vous vous inscrire à des cours isolés ?

Deux fois par an, à la rentrée académique (jusqu’à fin septembre) et jusqu’à la mi-février environ pour le deuxième quadrimestre.


Combien ça coûte ?

Le coût de cette inscription particulière sera proportionnel au nombre de cours que vous choisirez et variera en fonction de l’institution et du type de cursus (court ou long). Vous devrez en général payer un forfait minimum correspondant à 10 crédits par institution, équivalent à environ 140 euros. Si vous dépassez ce nombre de crédits, le montant sera adapté en fonction du nombre total de crédits auxquels vous vous serez inscrit.

Et dans l’enseignement supérieur de Promotion sociale ?

L’enseignement de Promotion sociale est structurellement modulaire dans les programmes qu’il propose. Il permet donc d’emblée de pouvoir suivre des cours sans s’inscrire à l’entièreté d’un programme et ce, de manière plus personnalisée et à moindre coût. Vous recevrez une attestation de réussite des cours dont vous aurez passé les examens avec succès.

Comment faire ?

Nous vous invitons à contacter l’établissement de votre choix pour de plus amples informations.
 


Apprendre