offLa formation continue dans l'enseignement supérieur

Apprendre

Réf. 955 CBO - Mise à jour 12 avril 2021

Vous travaillez et souhaitez acquérir de nouvelles compétences professionnelles afin de perfectionner votre expertise ? Face aux multiples mutations du monde du travail, vous pensez devoir actualiser vos connaissances ?

Les Services de formation continue attachés aux établissements d’enseignement supérieur offrent un catalogue de formations riche et varié. Les différentes offres de formations proposées peuvent répondre à vos besoins, que ce soit une remise à niveau de vos connaissances ou un perfectionnement de votre expertise.

Modalités pratiques

Ces formations continues peuvent prendre des formes variées, de quelques heures ou journées (par exemple, la maîtrise de logiciels informatiques, la gestion des conflits dans une équipe) à plusieurs mois (par exemple, certaines techniques de kinésithérapie), voire plusieurs années (par exemple, les formations en psychothérapie).

Les horaires sont très variables et résultent parfois d’une combinaison de cours du jour et du soir. La plupart du temps, ces formations sont organisées en soirée ou les week-ends pour permettre aux travailleurs d’y participer. Certaines sont également organisées en journée et votre présence à celles-ci peut être discutée avec votre employeur.   

Type de certification  

Au niveau professionnel

Il est important de noter que les titres de ces formations peuvent porter à confusion sur le type de certification obtenue, tels que “Executive education/program/master”, “Advanced master” “MBA ou Master of business administration”. Bien que ces intitulés contiennent le terme “master”, ces formations sont organisées à titre « privé ». Cela implique notamment que la certification octroyée à la fin de la formation ne soit pas délivrée par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle se différencie donc des grades académiques (bachelier, master, etc.) issus de la formation initiale d’enseignement supérieur. Cette distinction peut s’avérer importante car ces certifications délivrées dans le cadre de la formation continue ne vous permettront pas d’accéder aux barèmes salariaux reliés à ces niveaux de diplômes dans certains secteurs professionnels.

Au niveau académique

Une partie de ces formations bénéficie néanmoins d'une reconnaissance du monde académique si d’une part, elles sont composées d'un minimum de 10 crédits et d’autre part, qu’elles permettent l'acquisition d'un certificat de niveau d’enseignement supérieur. Ces crédits peuvent par exemple être valorisés lors d’une reprise d’études dans l’Enseignement supérieur de plein exercice ou de promotion sociale.

Pour résumer, quelle que soit la certification que vous obtiendrez dans cette forme d’apprentissage, elle ne sera donc pas équivalente au grade académique de formation initiale. Un “Executive master” n’a pas la même reconnaissance qu’un grade de Master et ne permet pas, non plus, les effets de droits réservés à celui-ci comme de continuer ses études grâce à une passerelle vers l’enseignement reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles Par exemple, le détenteur d’un Executive Master en communication (formation continue) ne pourra pas prétendre à une passerelle vers un Master en communication (formation initiale).

Coût

Contrairement à la formation initiale (bachelier, master), la formation continue en institution d’enseignement supérieur n’est pas subsidiée, son coût d'inscription est donc souvent élevé. Il peut varier de quelques centaines d’euros pour quelques jours de formation à plusieurs milliers d’euros pour une formation plus longue en modules, de quelques mois ou années. Parfois, une aide financière peut être octroyée par les Régions, sous forme de Chèques formation. Renseignez-vous auprès de l’organisateur de la formation pour en savoir plus. Certains employeurs acceptent également d’intervenir dans le coût de la formation de leurs employés. Si la formation que vous envisagez peut avoir du sens dans votre poste actuel, n’hésitez pas à en parler à votre employeur afin de savoir si vous pouvez obtenir une intervention de sa part.  


Conditions d’accès

Pour suivre une formation continue dans l’enseignement supérieur, il vous faudra respecter certaines conditions d’accès plus ou moins strictes. Parfois, l’accès n’est soumis à aucune condition particulière. Néanmoins, disposer d’un diplôme de niveau bachelier ou master dans un domaine spécifique est souvent nécessaire. Certains établissements peuvent accepter un niveau CESS. Dans les deux cas, une expérience professionnelle peut être exigée. Il s’agit d’une analyse au cas par cas et l’admission s’effectuera sur base de votre dossier.

Parfois, la procédure de valorisation des acquis de l’expérience peut vous permettre d’accéder à la formation souhaitée si les conditions d’accès ne sont pas remplies ou que vous ne disposez pas des titres requis. Le plus simple est de vous adresser directement à l’établissement qui propose la formation pour connaître les modalités d’accès et d’inscription.

Accéder à l’offre de formation

Sur le site mesetudes.be, vous trouverez une partie de cette offre de formation en ce qui concerne les certificats, mais la plupart de formations proposées par les institutions sont présentées en détails sur leur site. Une autre possibilité est de vous adresser directement aux établissements d’enseignement supérieur pour voir s’ils disposent d’un Service de formation continue pouvant répondre à vos besoins.


Apprendre